CREATION EN COURS ⚡️Sortie 2020

///  Lecture Musicale de la pièce  Le début de l'A. de Pascal Rambert  ///

"Tomber en A. et perdre tout contrôle rationnel.
Un A. qui consume l'intérieur, attise les manques et désirs les plus délicieux, les plus insoutenables.
Le Début de l'A.
Brûler.
Brûler de l'intérieur et ses ailes aussi.
Un mouvement de tout l’être vers ce qu’il désire, conduit par la passion, qui consume les amants jusqu'à les accidenter aussi violemment que l'A. Mort."


L’histoire de la pièce Le début de l’A.  se développe comme une composition musicale. Elle peut s'entendre comme une sonate débridée, une fugue, une leçon de ténèbres charnelle et lumineuse qui progresse au rythme de la folie amoureuse. Sa construction est une fuite poétique, une succession de départs impétueux avec pour injonction de défier la vie, l'A.mort.

Mise en scène et interprétation : Jane-Gail Lopez et Vanessa Lelièvre
Composition musicale et interprétation en live : Alice Dourlen
Lumières : Laurent Fallot

Soutien :  Théâtre La Ruche (Nantes), Studio Honolulu (Nantes), Studio Marie Lenfant (Le Mans), Horizinc (Bouvron), Théâtre de L’Ecluse (Le Mans), plusieurs autres partenariats sont en cours de confirmation. 


EXTRAIT

Le Parisien à la flèche :

"Je parle trop j'espère trop j'attends trop je rêve trop
De toi
De toi je fais des plans sur la comète je tire des lignes
sur l'espace immobile une toile où je te fixe
Tu es ma prisonnière dans la chambre 24 après
l'escalier en bois qui parle dans la chambre 24 de
l'hôtel de la Couronne à Prague j'épingle ton corps
aux quatre coins du draps de lin blanc ta fente
exposée dans la fente de lumière d'hiver de Prague tu
dis que c'est ma place"


 
Flyer ou image: